Votre portail de la création d'entreprise

Dans quels cas la franchise est une solution pertinente ?

 

La franchise est un partenariat dans lequel une entreprise met à la disposition d'une autre son identité commerciale, son savoir-faire de vente et une assistance commerciale. Avant de décider de lancer une entreprise en franchise, il est bon de savoir apprécier ce que ce "concept de partenariat" peut réellement apporter à votre propre cas.


Les qualités du futur franchisé

Avoir de réelles motivations à entreprendre

Un franchisé est avant tout un chef d'entreprise. Avant de vous lancer en franchise, faites votre bilan personnel en tant que porteur de projet. Il consiste à faire le point sur les motivations qui vous poussent à vouloir créer votre entreprise :
- pour créer votre propre emploi ?
- par goût des responsabilités ?
- pour travailler en famille ?
- pour exploiter une opportunité ?
- etc.

Analysez également vos contraintes personnelles : votre entourage adhère-t-il au projet ? Avez-vous un apport financier suffisant (le lancement d'une franchise demande un investissement financier qui peut être important) ? Aurez-vous du temps pour préparer et lancer votre projet ?

Plus d'informations sur le bilan personnel du porteur de projet

Apprécier la dimension collective d'un réseau de franchise

Devenir franchisé revient à adhérer à un réseau. Il est important de prendre conscience de cette dimension collective, car la pérennité d'un réseau de franchise est aussi liée à son dynamisme interne. Il important de participer à la vie du réseau de franchise en assistant par exemple aux assemblées générales, aux conventions d'échanges d'expériences, etc.
Cette dimension collective est un avantage, car vous ne serez pas seul et pourrez vous appuyer sur l'expérience des autres franchisés et de la tête de réseau.
En revanche, si vous souhaitez rester totalement indépendant dans votre entreprise, la franchise n'est peut-être pas une solution adaptée à votre projet.

Accepter d'avoir des obligations vis-à-vis du franchiseur

En contrepartie des droits et des avantages dont vous disposerez en tant que franchisé, vous devrez respecter certaines obligations du contrat de franchise : versement du droit d'entrée et des royalties et, surtout, vous devrez respecter le cahier des charges du franchiseur, c'est à dire le processus de production et de vente des marchandises ou des prestations de services que vous vendrez.

Plus d'informations sur le contrat de franchise

Apprendre un nouveau métier

Le franchiseur devra vous transmettre son savoir-faire, non seulement en vous remettant une "bible" de son activité, mais aussi généralement en vous dispensant une formation. Il n'est donc pas indispensable d'avoir une expérience professionnelle dans le métier (sauf cas des activités réglementées), lorsque l'on se lance en franchise. En effet, quand on ne peut directement exploiter pour son propre compte ses connaissances professionnelles ou son expérience de salarié, la franchise permet (en général dans de bonnes conditions), d'acquérir rapidement un nouveau savoir-faire éprouvé et d'être épaulé pendant la phase de démarrage.

Avoir une âme de manager

Très souvent, le lancement d'une franchise implique l'embauche de salariés. Vous devrez donc avoir une certaine capacité à manager et motiver une équipe autour de votre projet.


  Les projets "qui marchent" en franchise

Les activités qui ont la réputation de mieux marcher en réseau

C'est le cas, par exemple, de l'hôtellerie : il est beaucoup plus simple et immédiatement efficace de devenir, par exemple, un "hôtelier Kyriad" que de créer un hôtel indépendant demandant un fort investissement pour :
- établir sa propre notoriété,
- se raccrocher à un réseau d'indépendants,
- constituer et entretenir un réseau de prescripteurs,
- chercher à nouer des partenariats avec des tours opérateurs,
- etc.

Toutefois, le contexte est à prendre en compte avant d'opter pour la franchise : si l'implantation devait être réalisée dans un lieu coquet de villégiature, par exemple, un "hôtel de charme" serait à envisager plutôt qu'un modèle d'hôtel standardisé de franchiseur.
Remarque : dans l'hôtellerie, c'est le franchiseur qui impose son choix pour le lieu d'implantation !

Choix d'une activité classique

Lorsqu'il s'agit d'une activité classique (livraison de pizzas par exemple), le marché -de facto - risque d'être encombré (concurrents nombreux).
Le recours à une enseigne ayant une forte notoriété sera alors préférable à une installation sous un nom inconnu.
Le renom d'un franchiseur permet de ne pas avoir à subir le "temps d'apprentissage de la clientèle".

Effet de mode

Votre savoir professionnel relève peut-être d'une activité pour laquelle, il existe actuellement un effet de mode agissant au détriment des indépendants (exemple : la tendance consumériste en faveur des grands réseaux de franchise de coiffure). Il est alors difficile d'aller à contre-courant par rapport aux habitudes des consommateurs... sauf à avoir "tous les moyens de sa politique" : talent, forte différenciation du projet, concept innovant, moyens financiers pour communiquer et tenir le temps de percer, etc.

Mauvaise situation du local commercial

Si votre local commercial n'est pas très bien situé, l'attractivité d'un franchiseur permettra, dans une certaine limite, de gommer ce handicap.
Par exemple, pour un emplacement de type N°2, les clientes feront plus facilement l'effort de venir jusque-là... "parce que c'est un "Salon Dessange".

Secteur très concurrentiel

Il n'est pas toujours facile de se lancer sur un marché traditionnel, par nature très concurrentiel. Certaines franchises proposent donc des concepts beaucoup moins courant.
Exemple : gouttières Dal' Alu, Metalboi, Mikit, etc.

 Une activité ne bénéficiant pas spontanément d'une bonne image de marque ou qui concerne des biens ou services coûteux

Si c'est le cas (exemples : la réparation automobile pour l'image ; la vente et l'installation de piscines ou de cuisines équipées pour le coût), l'acte d'achat est stressant.
La franchise apporte une note de confiance et le renom des franchiseurs peut sécuriser les prospects.

 Une activité demandant une forte capacité en logistique et en organisation

Les moyens apportés par un franchiseur simplifient très fortement cette problématique.

 Une activité nécessitant une légitimité et une reconnaissance que l'on ne détient pas (prestations intellectuelles, conseils, etc.)

Là encore, agir sous la bannière d'un franchiseur permet de supprimer ce handicap pour aborder les prospects.

En conclusion :

La prise en compte :
- du contexte dans lequel s'inscrit votre future création,
- et de l'état de la concurrence concernée,
permettra de déterminer si la franchise s'avère être la solution la plus pertinente dans votre situation.

Par exemple :
1 - L'emplacement de votre futur point de vente bénéficiera d'une clientèle captive.
2 - Vous avez prévu d'y créer un lieu de restauration rapide.
3 - Vous connaissez cette activité.
4 - Les concepts existants peuvent être intelligemment copiés.
Est-ce pertinent de rallier un réseau de franchise qui entraînera un surcoût du projet et une réduction de votre taux de rentabilité ?

A chacun, donc, de conduire une réflexion critique pour juger, dans son propre cas, de recourir à cette forme de collaboration présentant des avantages indéniables mais aussi des inconvénients.

 

Partenaires

Logo Région Guadeloupe
Logo Europe FEDER
Logo République Française