Votre portail de la création d'entreprise

Principales aides financières destinées aux créateurs d'entreprise

 

Dispositifs de financement des fonds propres

Dispositifs s'adressant directement au créateur / à la créatrice
 

Aide à la reprise et à la création d'entreprise (Arce) versée par Pôle emploi 
Cette aide consiste à recevoir le versement des allocations chômage sous la forme d'un capital.

triangle.gif Montant : 45 % du reliquat des  droits à l'assurance chômage

triangle.gif Modalités : versement en 2 fois (une moitié après l'obtention de l'Accre, l'autre 6 mois après la date de création/reprise de l'entreprise)

Aide à la création d'entreprise par des demandeurs d'emploi handicapés de l'Agefiph sous forme de subvention

triangle.gif Montant : 5 000 € maximum  versés en complément d'un apport minimum de 1 500 €

triangle.gif Conditions :
- être demandeur d'emploi handicapé
- détenir plus de 50 % du capital de l'entreprise créée (ou reprise)

Prêts d'honneur à taux zéro pour financer les fonds propres et le besoin en fonds de roulement (BFR) de départ.
Ils sont proposés et accordés par :
- différents réseaux de création/reprise d'entreprise 
- certaines entreprises dans le cadre de l'essaimage 
- ou par les filiales d'entreprises constituées en tant que "sociétés de reconversion"

triangle.gif Montant : variable selon les réseaux et les projets. Peuvent varier de 2 000 à 50 000 € (voire plus pour des projets innovants)

triangle.gif Conditions à remplir par l'emprunteur :
- passer par une commission de sélection
- mettre obligatoirement un emprunt bancaire complémentaire en place
En savoir plus

Concours pour la création d'entreprise organisés par les collectivités locales, fondations, entreprises, etc. 
En savoir plus

Crédits solidaires accordés par l'Adie, la Nef ou les caisses solidaires en lien avec des prêts d'honneur à taux zéro

triangle.gif Montant : jusqu'à 10 000 € (variable selon les projets).

triangle.gif Durée : 4 ans pour le microcrédit, 5 ans pour le prêt d'honneur

Pour les jeunes créateurs : Créajeunes lancé par l'Adie propose un microcrédit complété par un prêt d'honneur à taux zéro et un accompagnement

Aide à la création d'entreprise innovante de Bpifrance sous forme d'une subvention destinée à financer les dépenses de validation du projet (conception du projet, étude de faisabilité, recherche de partenaires, etc.)
triangle.gif Montant : 30 000 € maximum

Dispositifs s'adressant à l'entreprise

Prise de participation et/ou prêts participatifs par des organismes de capital risque solidaire
Garrigue
Love money 
FinanCités
Clubs Cigales
- Prise de participation de "business angels" (investisseurs particuliers)

Prime régionale à la création d'entreprise (PRCE) : cette aide, supprimée par la loi sur la démocratie de proximité, est encore attribuée dans certaines régions. Région Pays de la Loire pour les jeunes, région Basse-Normandie par exemple.

 

Prêts aidés à moyen ou long terme
 

 Prêts bonifiés et avances offerts par certaines régions. Ces aides sont variables d'une région à une autre.

 

Garanties pour les prêts bancaires

 Bpifrance

 Organismes de cautionnement mutuel et de garantie
petit_carre.gif Siagi
petit_carre.gif Socama

 Fonds régionaux de garantie

 Fonds de France Active (dont FGIF pour les projets portés par des femmes).


grosse_fleche.gif Pour découvrir les aides financières régionales et locales auxquelles vous pouvez prétendre en fonction de votre projet et de votre lieu d'implantation, consulter www.aides-entreprises.fr : le site de
l'Observatoire des Aides de l'Institut Supérieur des Métiers.

Partenaires

Logo Région Guadeloupe
Logo Europe FEDER
Logo République Française