Votre portail de la création d'entreprise

Seuil de rentabilité

 

A ce stade, le compte de résultat prévisionnel intègre toute l'incidence financière de la reprise de l'entreprise :
- l'augmentation prévue du chiffres d'affaires et des charges d'exploitation y afférentes,
- les charges financières de la "dette d'acquisition de l'entreprise" ou la majoration de salaire du repreneur afin de pouvoir supporter les remboursements de son crédit pour acquérir les titres de l'entreprise,
- etc.

Il est donc important pour le repreneur de déterminer le seuil de rentabilité découlant des nouvelles conditions d'exploitation de l'entreprise issues du plan de reprise.


Comment faire ?

1) Ventiler l'ensemble des charges du compte de résultat entre
 charges fixes
 charges variables

2) Puis déterminer la marge sur coûts variables

Marge sur coûts variables = Chiffre d'affaires - Charges variables

3) Puis calculer le taux de marge sur coûts variables

Taux de marge sur coûts variables = Marge sur coûts variables / Chiffre d'affaires

4) Puis extérioriser le seuil de rentabilité lié au nouveau niveau d'activité et aux nouvelles conditions d'exercice

Seuil de rentabilité = Charges fixes / Taux de marge sur coûts variables


Ce seuil de rentabilité pourra, pour un meilleur usage, être traduit :

 en nombre de jours de chiffres d'affaires par rapport à la durée de l'exercice,
 ou en montant moyen de ventes à réaliser par jour ou par semaine,
 ou bien encore, plus concrètement, en nombre d'unités (produit/service) à vendre quotidiennement (ou selon une autre périodicité très parlante pour l'activité en question).

Partenaires

Logo Région Guadeloupe
Logo Europe FEDER
Logo République Française