Votre portail de la création d'entreprise

Plan de trésorerie

 


  Principes

La trésorerie est un point crucial dans la gestion d'une entreprise, il est indispensable de la suivre en permanence.

La passation de pouvoirs entre le cédant et le repreneur est souvent l'occasion de contretemps, de maladresses, de dérapages, de "turbulences" ayant une incidence directe sur les finances de l'affaire reprise :
- soit dans les relations avec l'extérieur (partenaires économiques),
- soit dans le fonctionnement intérieur de l'entreprise.

Il convient donc de suivre de près l'état de ses recettes et de ses dépenses de manière à assurer en permanence sa solvabilité.

Il serait très préjudiciable au repreneur que sa crédibilité vis-à-vis du banquier ou d'un fournisseur par exemple, soit rapidement entachée par des problèmes de trésorerie relevant d'un simple manque d'organisation ou de planification dans la gestion courante.

Le repreneur doit donc insérer, dans le plan de reprise, un plan de trésorerie à partir de celui qui peut déjà exister du fait de la gestion habituelle de l'ancien dirigeant, en y intégrant tous les éléments nouveaux, occasionnés par la mise en oeuvre du plan de reprise qu'il a défini.


  Exemple de plan de trésorerie pour une reprise d'entreprise

En partant de la documentation comptable existante et des enseignements à tirer du suivi antérieur de la trésorerie de l'entreprise, le repreneur va établir une projection de trésorerie pour les douze mois à venir en intégrant, outre l'incidence financière des nouvelles prévisions d'activité, les apports et sorties de capitaux décidés relevant, par leur nature, de la structure financière.
Il s'agira, selon les cas : d'apports, de déblocage de prêt, d'achat d'immobilisation, de remboursement de comptes courants, etc.


mois 1

mois 2

mois 3

...

Solde au début du mois

Encaissements

 

 

 

 

1) Exploitation (CA réalisé)

 

 

 

 

Règlement des clients au comptant

 

 

 

 

Règlement des clients à 30 jours

 

 

 

 

Règlement des clients à x jours

 

 

 

 

2) Hors exploitation

 

 

 

 

Apports en capital

 

 

 

 

Apports en compte courant d'associé

 

 

 

 

Déblocage d'emprunt à terme

 

 

 

 

Encaissement prime/subvention

 

 

 

 

Encaissement du prix des actifs cédés

 

 

 

 

Récupération de TVA / investissements

 

 

 

 

Total des encaissements

 

 

 

 

Décaissements

 

 

 

 

1) Exploitation (achats effectués)

 

 

 

 

Paiement des fournisseurs au comptant

 

 

 

 

Paiement des fournisseurs à 30 jours

 

 

 

 

Paiement des fournisseurs à x jours

 

 

 

 

Autres charges externes

 

 

 

 

Impôts et taxes

 

 

 

 

Salaires (et/prélèvement personnel)

 

 

 

 

Prélèvements personnels
(si entreprise individuelle)

 

 

 

 

Charges sociales

 

 

 

 

TVA à reverser

 

 

 

 

Etc.

 

 

 

 

2) Hors exploitation

 

 

 

 

Achat d'immobilisations (investissements)

 

 

 

 

Paiement échéances d'emprunt

 

 

 

 

Remboursement de compte courant d'associé

 

 

 

 

Paiement de dividendes

 

 

 

 

Total des décaissements

 

 

 

 

Solde du mois

 

 

 

 

Solde de trésorerie cumulé


L'établissement du plan de trésorerie peut être l'occasion de mettre en évidence la nécessité pour le repreneur d'avoir à négocier (ou renégocier s'il s'agit de la reprise d'une société et que celle-ci bénéficiait déjà d'autorisations de crédit) des lignes de crédit bancaire à court terme.
Le besoin éventuel de crédit à court terme oblige le repreneur à prévoir l'obtention d'un accord bancaire en conséquence, à calculer les agios en découlant et à corriger le compte de résultat et le calcul de la CAF prévisionnelle.

Partenaires

Logo Région Guadeloupe
Logo Europe FEDER
Logo République Française