Votre portail de la création d'entreprise

Se préparer à l'enjeu de la reprise d'entreprise

 

La majeure partie des difficultés rencontrées par les repreneurs dans la recherche d'une entreprise provient d'une faiblesse dans la définition de leur projet de reprise.

Cette première étape indispensable consiste pour un candidat à la reprise :

  • à définir son projet personnel,
  • à cibler, dans la mesure du possible, un type d'entreprise à reprendre, en cohérence avec son projet personnel.

Plus vous soignerez cette étape, plus vous serez en mesure :

  • d'expliquer précisément à un intermédiaire ce que vous recherchez,
  • de sélectionner rapidement des entreprises,
  • d'économiser le temps de vos interlocuteurs,
  • de donner une image de repreneur motivé, fiable, qui sait où il va.


Définissez votre projet personnel

Cette réflexion doit vous amener à :

  • vous interroger sur vos motivations, sur vos objectifs et à vérifier que la reprise d'une entreprise correspond bien à vos aspirations,
  • identifier vos atouts et vos contraintes personnelles susceptibles de peser sur le projet,
  • évaluer, en toute objectivité, vos compétences et envisager, le cas échéant, une formation dans le ou les domaines qui vous font défaut,
  • déterminer les moyens financiers personnels que vous pourrez mobiliser pour votre projet de reprise (votre capacité d'investissement),
  • mesurer les bouleversements familiaux susceptibles d'être occasionnés par le projet (et à vous assurer de l'adhésion et du soutien de vos proches),
  • vous renseigner sur votre statut de repreneur, sur les droits et obligations découlant de votre situation (chômeur, salarié, retraité, etc.), qui peuvent influer sur la façon de préparer le projet et/ou sur le montage juridique à envisager.

En cas de projet collectif, il est important de confronter vos projets personnels et de vérifier que vos motivations, la place que vous souhaitez occuper dans l'entreprise et le temps que vous êtes disposés à consacrer au projet sont cohérents.
Il est indispensable d'y penser dès maintenant, si vous ne voulez pas être confrontés à des conflits qui peuvent ruiner le projet plus tard.


Ciblez un type d'entreprise à reprendre

La définition de votre projet personnel doit vous permettre de déterminer un certain nombre de critères concernant l'entreprise à rechercher. Couchez ces critère sur le papier, à savoir :

  • l'activité souhaitée,
  • la localisation de l'entreprise,
  • ses potentialités,
  • sa taille,
  • la fourchette de prix de cession,
  • les modalités de la reprise.

Toute la difficulté à ce niveau est de trouver un juste milieu entre une cible trop imprécise et la quête du "mouton à cinq pattes"'.


Pourquoi, en fonction de votre situation, ne pas :

 reprendre l'affaire familiale ?

Ce type de reprise est moins risqué que les autres lorsque certaines conditions sont remplies :
- L'entente familiale doit être bonne ; tous les membres de la famille doivent avoir la même priorité : la sauvegarde de l'entreprise familiale.
- Vous devez être demandeur ; votre envie de reprendre cette entreprise doit être clairement exprimée.
- Vous devez savoir parfaitement ce qui vous attend, donc avoir une très bonne connaissance de l'entreprise.

Il est également important que vous adoptiez, avac le cédant, une attitude de partenariat et que l'un ne dicte pas de règles à l'autre,
Mais attention, cela peut prendre une tournure catastrophique lorsque la succession est imposée par un chef d'entreprise autoritaire !

En savoir plus sur la reprise de l'entreprise familiale

 reprendre l'entreprise de votre patron ?

Ce type de reprise présente de nombreux avantages. Non seulement, vous connaissez bien les pratiques de l'entreprise en question, mais vous pourrez bénéficier du soutien de votre ancien employeur avant et après le reprise.

En savoir plus sur la reprise d'entreprise par les salariés (espace Transmettre)

 

 reprendre une entreprise en difficulté ?

Cette éventualité, souvent évoquée par des candidats à la reprise parce qu'elle est perçue comme une reprise "pas chère" à "l'euro symbolique" doit toutefois être étudiée avec beaucoup d'attention car elle présente de nombreux risques et n'est pas aussi simple qu'elle le paraît ! En effet, les fonds à mobiliser doivent comprendre le coût de rachat et celui qui est nécessaire à la restructuration économique et financière de l'entreprise.

Ce type de reprise peut présenter de réels avantages si vous disposez de compétences managériales et si vous avez conscience des contraintes spécifiques à ce type de reprise.

En savoir plus

 reprendre une entreprise de taille significative ?

Vous n'avez pas envisagé ce type de reprise car vous ne disposez pas personnellement des moyens financiers nécessaires ? Et pourtant votre expérience professionnelle pourrait vous conduire à un tel projet ?
En montant un LBO vous pouvez mettre en oeuvre vos compétences dans une taille d'entreprise qui vous est familière et dans un secteur que vous connaissez bien.

Comment est-ce possible ? En mobilisant des partenaires financiers et les faisant entrer au capital d'une société holding constituée pour acquérir l'entreprise cible. En contrepartie vous devrez accepter de partager avec eux le pouvoir de décision sur les questions importantes de la vie de l'entreprise (budget, investissements, etc.).
A un terme assez proche (typiquement 4 à 5 ans), vous pourrez être amené :
- soit à une revente et un départ de vos fonctions,
- soit à contracter un nouvel engagement pour un second cycle de même durée auprès de nouveaux partenaires (financiers ou industriels).

Cette voie, qui porte sur un nombre limité d'opérations par an en France peut conduire à la constitution d'un patrimoine significatif en cas de succès.

Partenaires

Logo Région Guadeloupe
Logo Europe FEDER
Logo République Française